fbpx
pictogramme de diamant

Un joyau qui fait la fierté de la Couronne Britannique

diamant Koh I Noor

Le Koh-I-Noor dont le nom signifie montagne de lumière en persan est le plus ancien des diamants célèbres. Son poids est de 108.93 carats. Il est actuellement monté sur la couronne de la famille royale britannique. Ce diamant a connu une histoire mouvementée. Une légende raconte qu’il porterait malheur aux hommes et non aux femmes qui le porterait.

L’origine la plus probable de ce diamant remonte à environ sept siècles, où la légende veut que la pierre fût découverte par un nouveau-né, le prince Karna, fils de Sourja (dieu Soleil) et d’une princesse, sur les rives du fleuve Godavari. On dit qu’il le porta sur le front jusqu’au jour où il perdit la vie lors d’une bataille. On perdit la trace du diamant jusqu’à ce qu’une femme le retrouve et l’offre à Shiva.

Cependant, la première mention historique du diamant remonte au quatorzième siècle où on le signale en possession du râja de Mâlvâ en Inde. Après l’invasion des sultanats delhiques, il passe ensuite entre les mains des différents empereurs moghols de 1525 à 1739. C’est alors que l’empire, affaibli sous le règne de Mahamad Farouk, est conquis par le général Nadir qui s’attribue le titre de Shah. Au cours d’un banquet, ce dernier proposa à l’empereur, en signe de réconciliation, d’échanger les turbans. L’empereur, n’osant pas opposer un refus, accepta. Nadir se retira après cet échange, et eut la surprise de découvrir le Koh-I-Noor en le déroulant. Il fût assassiné par ses officiers quelques temps après.

Le diamant tomba entre les mains de plusieurs souverains jusqu’à ce que le maharâja du Lahore Ranjeet Singh se l’appropriât. En 1849, la Compagnie des Indes le confisquent à Dhulîp Singh, son fils alors âgé de onze ans, après la guerre contre les Sikhs.

Le diamant fût ensuite offert à la Reine Victoria devenue Impératrice des Indes en 1837, puis exposé au Palais Saint James à l’occasion du 250e anniversaire de la Compagnie des Indes. En 1852, sous la supervision du prince consort Albert, il est taillé en ovale par Voorzanger, passant de 186 carats à sa masse actuelle de 108 carats pour améliorer sa brillance, puis est monté sur une tiare avec plus de deux mille autres diamants.

En 1937, la pierre est installée sur la couronne de la nouvelle reine Elizabeth. Les gouvernements successifs de l’Inde demandent périodiquement le retour de la pierre, en revendiquant la propriété légitime.

DIAMANT GEMS Diamantaire Paris et Anvers.