fbpx
pictogramme de diamant

Le Grand Mogol : Un diamant de 780 carats

diamant Grand Mogol

Le Grand Mogol fut découvert vers 1550 environ dans les mines de Gani en Inde. On estime le poids de la pierre brute à 780 carats environ.

C’est ce que rapporte le joaillier français Tavernier dans ses récits. Il est l’un des premiers européens à avoir pu contempler le trésor impérial et notamment le Grand Mogol. Ses investigations lui ont permis de rédiger des rapports détaillés sur les fortunes perses et indiennes.

A l’époque de Louis XIV, le diamant appartenait à l’empereur Aurengzeb qui confia la taille à Hortensio Borgis. La taille choisie fût une « taille rose » en demi-sphère composée de facettes horizontales juxtaposées. Malheureusement, suite à différentes erreurs de manipulation, le poids du diamant fût réduit à 280 carats, ce qui rendit l’empereur furieux. Il condamna le  tailleur vénitien à plusieurs dizaines de coups de fouet et à une amende qui le ruina.

Le diamant ira au successeur de l’empereur. Mais à la chute de Delhi en 1739, le shah Nadir s’empare de la pierre. On en perd ensuite la trace après son assassinat.

D’après certains historiens et gemmologues, on aurait retrouvé sa trace parmi les trésors de l’ex-shah d’Iran, où elle porterait le nom de Rïai-Noor (« océan de lumière » en persan). D’autres prétendent quant à eux que le diamant aurait été retaillé, le rendant ainsi méconnaissable. Il porterait le nom d’Orloff, un diamant de forme similaire et d’un poids de 193 carats, qui est serti sur le sceptre des tsars de Russie.

Néanmoins, la plupart des historiens conviennent aujourd’hui que les deux diamants ont des origines totalement différentes.

DIAMANT GEMS Diamantaire Paris et Anvers.